Anaïs Caroff, co-fondatrice de Big Boy Systems, nous raconte son parcours
  • Post author:
  • Post category:Interview

L’aventure Big Boy Systems a débuté par une envie d’autre chose...

Nous sommes fin 2013, je travaille depuis quelques années dans l’immobilier et je m’apprête à m’engager pour l’achat et la gestion d’un supermarché dans le 16-ème à Paris. Nouveau challenge dans un terrain plutôt connu, mon père a travaillé 20 ans dans la grande distribution. 

Je commence à programmer ma vie pour les 5 prochaines années, jusqu’à mes 33 ans, et je me rends compte que mes rêves de voyage devront attendre voire s’annuler.  

Lors d’une nuit d’insomnie, je décide d’avorter le projet in extremis, j’ai envie d’un défi mais pas de celui-ci.

Le départ

Le lendemain j’annonce mon départ pour 6 mois de voyage à deux en juin 2014.

Le 1er janvier 2014, jour de mes 28 ans, je me sépare de mon copain et modifie l’itinéraire.

Le 15 juin 2014, je m’envole pour l’inconnu, j’atterris 2 jours après à Christchurch à la nuit tombée. 4h après accompagnée de mon premier compagnon de route, je sais que j’ai pris la meilleure décision de ma vie qui en déclenchera beaucoup d’autres. 

Dans les nombreux trains, bus et autres véhicules, je dresse des listes de rêves, d’envies, de projets. Récréer le Palace, un lieu de liberté et de création … monter une franchise, une librairie-bar, je cherche une perspective qui m’animera…. 

En septembre 2014, je débarque à Sydney, on me conseille Gumtree, site de petites annonces. J’y trouve une proposition d’un voyage d’1 mois et demi sur la côte est Australienne, organisé par un guide touristique vidéo, le tarif est très bas car en échange nous donnons notre droit à l’image lors des activités et hébergement.

La rencontre

Nous sommes 12 de nationalités différentes entre 19 et 28 ans, une colo pour adultes. Parmi eux Samuel, effectuant son dernier job australien comme assistant du caméraman et preneur de son. 

Il me montre son projet « Third-I » alors au tout début, me fait découvrir le son binaural, on parle d’anaglyphe, de 3D. En tant que cinéphile, avec un parcours de production audiovisuelle, je découvre un univers en pleine expansion et je lui dis que son invention mérite d’être développée. Puis nous reprenons nos routes respectives.  

Je rentre sur Paris, je continue à réfléchir, je reprends l’immobilier. Samuel me contacte un dimanche pour des conseils sur le montage d’une entreprise. Chose inhabituelle, car le dimanche mon repos est ma religion, je lui réponds et lui propose ce qui va s’avérer le premier d’une longue série de Skype. 

Le lancement

Le week-end d’après il vient chez moi, et sur un malentendu je lui propose de monter la boîte ensemble, il voulait seulement des conseils mais se laisse emporter. Six mois après, Big Boy Systems se créait et nous déposions le brevet. On se connaissait depuis moins d’un an. 

L'aventure

Nous ne savions absolument pas ce qui nous attendait, les hauts, les bas, les victoires, le doute, la solitude de l’entrepreneur, le CES, San Francisco, les passe-presse, les pitchs, les investisseurs, la musique, la chirurgie, les tournages, les rencontres, les salons, les trajets en voiture, trains, avions, les nuits blanches, les appels tard le soir, l’apprentissage, les rdv qui peuvent tout changer, la solidarité des autres start-up, la fatigue, les fous-rire. 

Aujourd’hui, nous sommes à un tournant, nous lançons la commercialisation de « Third-I ». C’est le fruit de 5 années de travail, recherches, prototypages, recommencements, changements, et pourtant ça sonne comme un début. Celui d’une nouvelle aventure. Alors il faut être prêt au voyage et comme pour chaque aventure, être prêt à poser un nouveau regard sur soi et sur le monde. 

« Nous devons nous y habituer : aux plus importantes croisées des chemins de notre vie, il n’y a pas de signalisation ». 
Ernest Hemingway

Curieux d’en apprendre encore plus sur sur nous et sur ce que l’immersion peut vous offrir? 

Cet article a 3 commentaires

  1. Soalhat

    Good job Anaïs, hâte de lire la suite.
    Love
    Emmanuelle

    1. Anaïs

      Merci Emmanuelle.
      À très vite

  2. Géo Tvtt

    Incroyable! Bravo Anaïs pour tout ton travail! Vous êtes des pionniers dans votre secteur et c’est génial!

Laisser un commentaire